Actualité de l'assurance : marchandises transportées

Marchandises transportées : le train est encore loin

Publié le 16 juillet 2016
 | Rédigé par
Où en est le transport de marchandises par rail en Europe ?

En Europe, comment se porte le transport de marchandises par voie ferrée ? Tout dépend des pays concernés. Ainsi, ce sont surtout les « petits » pays du Vieux continent qui privilégient ce mode de transport pour le fret. Explications.

Les défauts du transport par rail

La moitié des marchandises transportées au sein de l’Union européenne (UE) est acheminée par la route. Et le rail ? Il est utilisé pour 11,7 % des marchandises selon Eurostat, organisme chargé de l'information statistique à l'échelle communautaire.

D’ailleurs, ces deux modes de transport de marchandises ne sont pas portés par les mêmes tendances. Ainsi, si le transport par routes a bondi de 33,4 % entre 1995 et 2013, le transport ferroviaire a augmenté de seulement 4,7 % sur la même période.

Directeur du département véhicules ferroviaires à l’Université technique de Berlin, Markus Hecht évoque le manque de flexibilité et de fiabilité des trains de marchandises. En cause, l’utilisation de techniques dépassées qui se traduit notamment par des retards conséquents.

En revanche, les prix plaident en faveur du train. En effet, transporter une tonne de marchandises par train coûte 2,5 fois moins cher que par routes. Mais, cet avantage financier ne suffit pas face à la fiabilité des camions.

La Suisse, l’autre pays du rail

En matière de transports de marchandises par voie ferrée, les bons élèves sont autrichiens, suédois, belges et suisses. Ces « petits » pays européens ont décidé d’encourager ce mode de transport pour le fret en faisant le choix d’investir dans des technologies de dernière génération qui offrent un gain de temps.

Par exemple, comme le signale le magazine en ligne Largeur, les chemins de fer chez nos voisins belges garantissent la livraison en 24 heures. Rien d’étonnant dès lors à ce que le transport de marchandises par rail représente 15 % en Belgique.

Autre illustration : la Suisse. Chez nos autres voisins, le transport par voie ferrée augmente plus vite que le transport par routes. Ainsi, ce sont 38 % du fret qui passe par les rails helvètes.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier