Actualités de l'assurance cyber-risques

La MAIF victime du ransomware Petrwrap

Publié le 29 juin 2017
 | Rédigé par
Focus sur les cyberrisques et le rançongiciel Petrwrap

Après le ransomware WannaCry, les cyberrisques font de nouveau parler d’eux. De nombreuses entreprises à travers le monde ont en effet été victimes d’une nouvelle attaque baptisée « Petrwrap ». Parmi elles, on trouve la MAIF. Coup de projecteur.

 

La MAIF « en mode sécurité »

Dans un communiqué officiel, la mutuelle niortaise a annoncé faire partie des victimes du ransomware Petrwrap qui a également affecté Auchan, la SNCF et Saint-Gobain dans l’Hexagone.

 

La MAIF a aussi précisé que cette cyberattaque avait été maîtrisée par ses équipes avant de signaler que des assurés avaient pu recevoir des mails frauduleux. Elle a donc appelé à la plus grande vigilance sur les réseaux sociaux en demandant de ne pas ouvrir les pièces jointes des mails et de ne pas cliquer sur les liens qui s’y trouvent :

 

 

Notez enfin qu’en réponse à cette attaque, la MAIF a dû passer « en mode sécurité » sur les recommandations de son service informatique pour contenir et neutraliser ce ransomware. Il a notamment été décidé de bloquer tous les mails sortants et entrants.

 

Une enquête ouverte à Paris

A l’instar de WannaCry au mois de mai dernier, Petrwrap est en fait un ransomware (ou rançongiciel en français) comme l’a révélé le spécialiste de la cybersécurité Kaspersky Labs.

 

Signalé d’abord en Ukraine et en Russie mardi 27 juin en fin de journée, ce logiciel malveillant a également affecté la France, le Danemark, le Royaume-Uni, la Norvège ou encore les Pays-Bas en Europe.

 

S’agissant d’un ransomware, Petrwrap exigeait le versement d’une rançon pour obtenir le déblocage des données personnelles présentes sur les ordinateurs infectés.

 

Enfin, sachez qu’en France, le parquet de Paris a ouvert une enquête et l’investigation a été confiée à l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC), l'organisme de la police française dédié à la lutte contre la cybercriminalité.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier