Actualités de l'assurance pour les artisans et les commerçants

Un label « vert » pour les coiffeurs

Publié le 07 juillet 2015
 | Rédigé par
Un label pour les coiffeurs qui respectent la planète

A l’heure où consommer responsable est devenu une préoccupation pour de nombreux Français, les labels fleurissent ici et là. Le monde de la coiffure n’échappe pas à cette tendance avec le label « Développement Durable, mon coiffeur s'engage ». Explications.

Une création de la profession

Comme le signale fort justement le magazine Up, l’impact environnemental des salons de coiffure de l’Hexagone est loin d’être négligeable, la faute notamment au rejet de produits chimiques ainsi qu’à la consommation importante d’eau.

Face à ce constat, la profession a créé son label baptisé « Développement Durable, mon coiffeur s'engage » et c’est aujourd’hui une centaine de salons qui a été labellisée.

Comment être labellisé ?

Afin de se voir décerner ce label, le salon de coiffure doit respecter un certain nombre de critères relatifs aux produits utilisés ainsi qu’à la gestion quotidienne de l’énergie.

Plus concrètement, il s’agit par exemple de veiller au recyclage et au tri des déchets, d’employer des ampoules LED moins énergivores ou encore d’utiliser des mousseurs économiseurs d'eau qui réduisent le débit des robinets.

En matière de produits, il faut éviter certaines substances chimiques comme le parabens, le phénol ou encore le persulfate.

Avec ou sans label « vert », le coiffeur doit souscrire une assurance artisan-commerçant. En effet, une telle protection lui permettra d’être couvert pour les différents risques susceptibles de se produire dans le cadre de son activité et notamment dans ses rapports avec ses clients.

Articles sur le même sujet
  • Les coiffeurs en ont assez !
  • Laisser un commentaire
    @
    * champs obligatoires
    Pas encore de commentaire, soyez le premier