Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

Retraite : les auto-entrepreneurs coûtent cher

Publié le 11 octobre 2012
 | Rédigé par
Auto-entrepreneur : l'alignement du régime se confirme

Trop coûteux les auto-entrepreneurs de l’Hexagone ? C’est la conviction de la Caisse d’assurance vieillesse des professions libérales qui tire la sonnette d’alarme. Décryptage.

Les limites d’une solidarité ?

L’auto-entrepreneur français est trop cher pour la Caisse d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) : sur les 16 euros que verse un médecin, 10 euros vont à ses confrères retraités, le restant servant à alimenter les régimes démographiquement en difficulté.

Malheureusement, ce dispositif de solidarité semble avoir atteint ses limites puisque, selon l’organisme, il s’est « emballé en 2010 du fait de l’afflux de très nombreux auto-entrepreneurs exerçant une activité de services et affiliés à la CNAVPL ».

Cet emballement a atteint 634 millions d'euros en 2011, sommes versées aux autres régimes, contre 487 millions deux années plus tôt. Et, selon le conseil d’administration (CA) de la CNAVPL, cela représente un trou de 130 millions d’euros en 2012 avant d’atteindre 222 millions en 2013 et 350 millions en 2016 si rien n’est fait.

Et la double affiliation ?

En réaction, le gouvernement Ayrault a prévu au projet de loi de budget de la Sécurité sociale une hausse des cotisations acquittées par les professions libérales au régime de base, soit +1,12 point en 2013 et 0,35 point en 2014.

Toutefois, d’après le CA de la CNAVPL, cela ne sera pas suffisant. C’est pourquoi l’organisme demande la suppression pure et simple de l’auto-entrepreneur dans la base de calcul de la compensation, ou, au moins, la non-prise en compte de ceux qui possèdent une double affiliation. Car, à y regarder de plus près, nombreux sont les auto-entrepreneurs qui exercent une autre activité et se retrouvent à ce titre affiliés à un autre régime de retraite.


Source : Capital.fr

 

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier