Fiches pratiques de l'assurance : bris de machine

Assurance bris de machine : tout ce qu'il faut savoir

Publié le 06 décembre 2014
 | Rédigé par
1515 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance bris de machine

Les machines représentent le capital le plus important pour les entreprises de production. Leur panne ou leur dysfonctionnement peut coûter très cher à l’entreprise. Sans parler de la facture de réparation de la machine, une simple erreur de manipulation peut engendrer des dommages considérables avec des répercussions sur la production et les livraisons. Pour éviter le ralentissement ou l’arrêt total de l’activité, souscrire une assurance bris de machine est indispensable.

Définition d’une « machine »

Les types de machines couverts par la garantie bris de machine peuvent varier d’un assureur à un autre. Néanmoins, les assureurs spécialisés ont répertorié la grande majorité des machines dans plusieurs catégories et il appartient donc aux entreprises d’inventorier leurs différentes machines et d’essayer d’identifier les risques auxquelles ces dernières s’exposent.

A l’origine, les machines à vapeur étaient les seules couvertes par les assureurs, mais au fil du temps la notion de machine a été élargie et étendue à des matériels plus sophistiqués. Figurent ainsi parmi les machines prises en charge : les machines hydroélectriques, le matériel électrique, le matériel agricole ou encore tout objet fabriqué destiné à transformer l’énergie.

Garantie bris de machine

Pour être couvert, l’entreprise doit dresser un inventaire de ses machines. En effet, seules celles qui ont été désignées lors de cet inventaire seront assurées.

Pour éviter tout problème d’identification en cas de présence de plusieurs machines du même type, celles qui sont assurées doivent être munies de plaque.

En ce qui concerne leur état, les machines ne sont garanties que pour leur fonctionnement normal, leur repos normal ainsi que lors de leur entretien normal.

Enfin, seules les machines se trouvant sur le lieu d’exploitation désigné dans les conditions particulières sont assurées. C’est pourquoi le matériel n’est plus couvert dès lors qu’il se trouve dans un autre endroit.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier