Actualités de l'assurance pour les entreprises

Moins de défaillances d'entreprises en 2014

Publié le 23 juin 2014
 | Rédigé par
En 2014, moins d'entreprises défaillantes

A l’international et pour la cinquième fois consécutivement, nous devrions enregistrer cette année une baisse des défaillances d’entreprises. Ce recul devrait être de 8 % en 2014 et, même si une autre baisse est à prévoir pour 2015, le retour aux chiffres d’avant-crise n’est pas encore d’actualité selon Ludovic Subran, économiste en chef chez Euler Hermes, avec une baisse estimée à  3% en Europe. Revue de détails.

Réduire ou non les impayés

Pour mener à bien cette étude relative aux défaillances d’entreprises, il a fallu identifier les pays qui ont une grande chance de réduire les impayés.

Ceux qui n’en sont pas capables, seront toujours pénalisés par des entreprises produisant de la trésorerie mais qui n’ont pas les moyens d’attirer assez d’activités pour pouvoir recouvrir leurs dettes. Cette situation mettra certainement à mal leurs fournisseurs.

Les bons élèves

Les statistiques fournies par Euler Hermes permettent d’identifier 4 groupes de pays :

- Les pays qui ont déjà connu une baisse significative des défaillances et qui devrait être limitée en 2015. Toutefois, ces pays risquent d’avoir un niveau de défaillances d’entreprises plus important que dans les prévisions à cause d’une évolution rapide de l’environnement d’affaires. Parmi eux se trouvent l’Amérique du Nord (avec le Canada), la Grande-Bretagne, le Japon et certains pays de l’Asie du Sud-est, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse ;

- Les pays européens qui ont connu un ralentissement économique dans le secteur privé à cause de la mise en place d’un plan d’austérité sont ceux qui pourront grandement s’améliorer grâce à leurs efforts. C’est leur capacité à se tourner vers l’international qui permettra de savoir si la tendance positive pourra se maintenir car, malgré tout, les entreprises restent sensibles aux faillites. Parmi eux, on trouve le Portugal et l’Espagne ;

- Les pays où les défaillances d’entreprises risquent d’augmenter à cause de l’instabilité de leurs partenaires extérieurs. Parmi eux figurent les pays émergents qui n’ont pas été vraiment touchés par ces défaillances et qui y seront plus sensibles en raison d’un phénomène de rattrapage. Cela concerne le Brésil, la Chine, la Russie et la Turquie ;

- Les pays où les défaillances d’entreprises restent inchangés avec toujours un taux élevé. Il est à noter que cette année les faillites d’entreprises ne devraient représenter que 2 % pour ces pays. Nous pouvons citer la Belgique, la Finlande, la France, la Grèce, l’Italie et le Luxembourg.

Face à ces défaillances, rien ne vaut une bonne assurance société. En effet, selon la teneur du contrat souscrit, elle permet d’affronter les risques les plus divers qui mettent en péril la pérennité même de la société.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier