Actualité de l'assurance : flotte motocycle

Focus sur les indemnités kilométriques vélo

Publié le 10 juin 2014
 | Rédigé par
Les indemnités kilométriques vélo en phase de test

Outre l’ouverture des bandes d’arrêt d’urgence aux taxis et aux bus, Frédéric Cuvillier, secrétaire d’Etat en charge des transports, a récemment évoqué l’expérimentation du plan vélo. Lancé le 2 juin 2014, ce projet pilote doit permettre de valider le principe d’un remboursement pour le trajet domicile-travail réalisé par les salariés cyclistes.

25 centimes par kilomètre

Pour concrétiser le projet, 19 entreprises et organismes ont été sollicités dont la MMA.

Se déroulant du 1er juin au 1er décembre 2014, le plan concerne essentiellement les salariés situés à Strasbourg, Chartres, Lyon et le Mans qui seront indemnisés à hauteur de 25 centimes du kilomètre s’ils utilisent leur vélo pour se rendre au travail.

Ces salariés cyclistes devront noter le nombre de jours où ils utilisent leur vélo ainsi que le nombre de kilomètres réalisés.

A l’issue de cette période d’essai, le ministère des transports et l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) dresseront un bilan pour décider si le remboursement kilométrique vélo sera généralisé ou non.

MMA se lance

Cette expérimentation a été lancée dans le cadre du plan d’actions sur les mobilités actives. Actuellement, 2,6 % des collaborateurs de MMA réalisent le trajet domicile-travail en vélo avec des distances n’excédant pas 10 km.

La mutuelle s’est en effet engagée depuis 2009 dans une démarche active pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. En juin 2012, elle a même équipé les sites du Mans d’une flotte de vélos électriques après des bilans carbone démontrant l’importance du poste déplacement.

Des indemnités non cumulables

L’indemnité de 25 cents par kilomètre ne sera toutefois pas cumulable avec le remboursement d’un abonnement souscrit pour les transports en commun, à l’exception des trajets complémentaires vélo-train.

Hormis la MMA, d’autres acteurs du monde de la finance et de l’assurance ont accepté de participer à ce test. Parmi eux, la Caisse d’épargne de Normandie, le courtier grossiste Novélia, le centre de gestion de la MGEN à Rennes et une quinzaine d’autres participants.

Lorsqu’elle dispose d’un parc de deux-roues, l’entreprise doit veiller à souscrire une bonne assurance flotte moto pour satisfaire à une obligation légale et se faciliter la vie puisque cela permet de gérer l’assurance d’une flotte entière avec un seul et unique contrat.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier