Fiches pratiques de l'assurance pour les professions libérales

TNS : trouver la meilleure couverture santé

Publié le 15 juin 2014
 | Rédigé par
721 vues Pas encore de commentaire, soyez le premier.
Quelle couverture santé pour les TNS ?

Les travailleurs non-salariés (TNS) sont moins « protégés » que les salariés. Ils ont donc tout intérêt à mettre à profit trucs et astuces pour dénicher la bonne complémentaire santé professionnelle qui sera à la hauteur de leurs différents besoins. Coup de projecteur.

L’assurance santé pour les TNS

Qu’ils soient dirigeants d’entreprise, professionnels libéraux, artisans ou commerçants, les TNS ne peuvent bénéficier d’aucune prise en charge collective pour leurs frais de santé étant donné qu’ils ne sont salariés d’aucune entreprise à proprement parler.

De ce fait, la meilleure option reste la souscription d’une complémentaire santé. Ils doivent alors choisir le niveau de couverture en fonction de leur budget et de leurs besoins en matière de santé.

Cette mutuelle santé doit être performante pour pourvoir à leurs besoins, qu’ils souscrivent un contrat individuel ou familial. Cette formule pourra par exemple couvrir leurs frais de santé pour des dépenses dentaires, d’optique, pour une hospitalisation éventuelle ou pour des soins courants et préventifs. Toutefois, il faut savoir que la couverture santé proposée change d’un assureur à un autre. D’où, l’intérêt de procéder à une comparaison minutieuse des différentes offres disponibles pour avoir un contrat adapté à ses attentes.

L’apport de la loi Madelin

Même s’ils ne sont pas complètement protégés, les TNS bénéficient du dispositif de la loi Madelin qui leur permet de conforter leur couverture sociale.

Cette loi pourvoit à l’optimisation de leur couverture santé, de leur retraite et les accompagne en cas de chômage ou de perte d’emploi.

A noter que l’option de la mutuelle santé familiale constitue une alternative pour prendre en charge le TNS et sa famille. Elle peut donc apparaître assez indispensable pour les TNS qui ont des enfants. Ils pourront ainsi bénéficier d’une prise en des soins requis et nécessaires, notamment en pédiatrie.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier