Actualité de l'assurance : mutuelle santé collective

Assurance collective : conserver sa mutuelle d'entreprise à l'heure de la retraite ?

Publié le 21 avril 2011
 | Rédigé par
Assurance collective au moment de la retraite
Une apparente bonne affaire
 
S’ils bénéficient d’une mutuelle santé obligatoire grâce à leur entreprise, les salariés peuvent la conserver une fois arrivé le moment de la retraite. Pourquoi ? L’assureur est obligé de leur proposer le maintien de cette couverture santé.
Une proposition qui peut paraître tout à fait attractive. Et pourtant. Deux arguments permettent de reconsidérer la pertinence d’une telle décision :
• le coût réel de la mutuelle : seule une partie de la cotisation est ponctionnée directement sur la feuille de paie, le reste étant pris en charge par l’entreprise
• l’assureur est libre d’augmenter jusqu’à 50 % le tarif de la mutuelle, le salarié désormais retraité ne pouvant compter sur la participation financière de son ancien employeur
 
Un maître-mot : comparaison
Petit exemple. Un salarié paie 100 euros par mois pour sa mutuelle. 60 % de cette somme est pris en charge par son employeur. Résultat, il ne cotise que 40 euros par mois. Si l’assureur décide d’augmenter de moitié ses tarifs à l’heure de la retraite, il devra payer 150 euros par mois, ce qui représente une augmentation de 275 % pour un niveau de prestations demeuré identique.
La solution ? Avant le départ à la retraite, il est vivement conseillé de contacter différentes compagnies d’assurance pour réaliser quelques devis en veillant à s’y prendre assez tôt car les assureurs imposent un délai de carence entre la signature et le début des remboursements. 
 
 
Source : Capital.fr
Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier