Actualité de l'assurance : flotte motocycle

Paris choisit le scooter électrique ARTELEC

Publié le 12 février 2016
 | Rédigé par
La Ville de Paris va remplacer ses scooters avec l'ARTELEC 670

Pour sa flotte de deux-roues motorisés, la Ville de Paris a choisi le scooter électrique ARTELEC. Fabriqué par une start-up française, ce deux-roues respectueux de l’environnement doit équiper les agents de la Ville lumière. Présentation.

La promesse des « 3 x 100 »

Fabriqué à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, l’ARTELEC 670 a remporté l’appel d’offres lancé par la Ville de Paris pour le remplacement de son parc motorisé comptant 400 scooters. Ils vont être progressivement remplacés par des scooters électriques.

Renouvelable, ce marché d’un montant d’un million d’euros a été remporté par la start-up grâce à la promesse des « 3 x 100 », c’est-à-dire le 100 % électrique, les 100 kilomètres d’autonomie et une vitesse de 100 km/h.

Il s’agit là d’une belle reconnaissance pour la start-up Eccity Motocycles qui commercialise ce deux-roues depuis deux ans et qui souhaite devenir le leader de la mobilité électrique du Vieux continent.

ARTELEC 670 : meilleur scooter de sa catégorie

Directeur général d’Eccity Motocycles, Frédéric de Maneville estime que cet appel d’offres remporté prouve que l’ARTELEC 670 constitue ni plus ni moins que le « meilleur scooter électrique équivalent 125 cc dans sa catégorie ». C’est aussi d’après lui un « magnifique tremplin » dans la conquête des marchés urbains d’Europe.

Président fondateur de la start-up, Christophe Cornillon estime quant à lui que le deux-roues électrique d’Eccity Motocycles possède « toutes les qualités et performances d’un 125 cc à essence ».

Articles sur le même sujet
  • Uber et ses motos taxis sont à Paris
  • Laisser un commentaire
    @
    * champs obligatoires
    Pas encore de commentaire, soyez le premier