Actualité de l'assurance : retraite collective

Retraites : aucune revalorisation au 1er octobre

Publié le 25 septembre 2014
 | Rédigé par
Retraites : la revalorisation attendra le 1er octobre 2015

Epargnées par le gel des pensions, les « petites retraites » devaient connaître une augmentation au 1er octobre prochain. Cependant, en raison d’un faible taux d’inflation, ces retraites d’un montant inférieur à 1 200 euros ne seront pas revalorisées au 1er octobre, comme elles auraient dû l’être. Explications.

Une revalorisation reportée

Les petites retraites connaîtront un gel d’un an. Telle est la décision prise par les autorités compétentes lorsqu’elles ont constaté que l’inflation n’avait pas connu de hausse significative justifiant leur revalorisation.

Ainsi, les petites retraites connaissent finalement le même sort que les autres retraites et ne seront pas revalorisées le 1er octobre prochain mais plutôt dans un an, affirme le gouvernement.

A noter que les petites retraites sont des pensions d’un montant inférieur à 1 200 euros. Ce gel va permettre d’économiser quelques 1,3 milliard d’euros.

L’inflation en cause

Le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a expliqué les causes de cette absence de revalorisation.

Selon cette instance, le report de la valorisation des petites retraites s’explique par le niveau particulièrement faible de l’inflation qui invite à stabiliser les retraites pour cette année.

Selon les prévisions actuelles, le taux d’inflation pour 2014 serait seulement de 0,5. Cette faiblesse du taux conduira à un gel des petites pensions.

Toutefois, le ministère rappelle que les retraites minimum vieillesse pourront toujours bénéficier d’une aide du gouvernement en octobre prochain. Le gel des retraites qui durera jusqu’en octobre 2015 fait partie intégrante du plan de 50 milliards d’économies de l’Etat jusqu’en 2017.

A noter qu’avant que ne vienne l’heure de la retraite, il est possible de bénéficier des avantages d’une retraite collective. Instauré dans l’entreprise à l’initiative de l’employeur, ce dispositif permet effectivement de constituer une épargne au cours de la vie active, en vue de disposer d’une rente à la retraite.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier