Actualité de l'assurance : multirisque informatique

Hiscox veille à la protection de vos bases de données

Publié le 08 août 2014
 | Rédigé par
Cybercriminalité : Hiscox évoque les bases de données

La cybercriminalité et les problèmes relatifs à la perte de données informatiques sont fréquents en entreprise. Assureur spécialisé, Hiscox a publié un livret de prévention qui s’intéresse à la perte des bases de données. Ce livret qui a été réalisé avec l’aide du cabinet d’avocats Bird & Bird est articulé autour de deux points principaux.

Protéger les investissements

Les investissements qui permettent à une entreprise de s’étendre et d’évoluer représentent un élément essentiel qu’il convient de protéger. Ici, il s’agit surtout des sommes investies pour le développement et la pérennisation d’une base de données.

Hiscox et Bird & Bird ont arrêté les éléments juridiques les plus importants dans une optique de protection de ces investissements. Ainsi, les mesures juridiques concernent la constitution de documents spécifiques, la mise en place d’un accès limité pour les tiers et l’établissement d’un constat d’huissier si un tiers a réussi à subtiliser ou à accéder aux données.

Dans ce livret, il existe aussi des conseils techniques pour prévenir toute perte de bases de données.

Respecter lois et obligations juridiques

Le livret en profite aussi pour rappeler aux entreprises leurs obligations s’agissant de leurs bases de données, en particulier quand elles concernent des tiers.

En ce domaine, il existe effectivement une obligation de déclaration concernant l’utilisation des données personnelles. Cette déclaration doit être réalisée auprès de à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (Cnil). En effet, cette instance pourra se porter garante de l’entreprise censée traiter les données personnelles en cas de problèmes.

Ces développements présents dans le livret permettent aussi aux entreprises de connaitre l’ensemble des critères à respecter avant de pouvoir traiter des données, qui sont en constante évolution. D’ailleurs, l’Union européenne prévoit de nouveaux règlements pour les années à venir.

Face à ces différents risques évoqués, mieux vaut posséder une bonne assurance multirisque informatique, ce type offrant généralement une prise en charge en cas de préjudice subi par l’entreprise souscriptrice.

Laisser un commentaire
@
* champs obligatoires
Pas encore de commentaire, soyez le premier