Actualités de l'assurance professionnelle - Page 3

Le coronavirus COVID-19 a fortement perturbé l'économie mondiale et les entreprises. En France, des mesures de confinement ont été appliquées et le télétravail a été fortement encouragé lorsqu'il était possible par le gouvernement. Assurlandpro avait déjà fait le point sur quelques mesures à adopter pour les salariés sur leur lieu de travail. Mais qu'en est-il du télétravail ? L'entreprise WeProov qui a mis 50 de ses salariés en télétravail délivre quelques conseils.
Alors que l'activité reprend peu à peu à Wuhan après le déferlement du coronavirus COVID-19, l'Europe adopte des mesures de confinement, affectant une économie déjà haletante. Si ces mesures se révèlent nécessaires, leur impact sur les entreprises se fait déjà sentir. Le gouvernement a donc annoncé quelques mesures de soutien aux travailleurs français.
Au sein d'une copropriété, le syndic est chargé de missions représentatives mais également de gestion administrative et financière. Mais parfois, des conflits se produisent entre copropriétaires et syndic ; ces derniers ont inspiré la start-up Matera pour réaliser sa dernière campagne marketing. Et cette dernière n'a pas manqué de faire réagir les syndics de copropriété !
Après plusieurs semaines de propagation et de relais médiatique, le coronavirus COVID-19 a eu un impact particulièrement violent sur l'économie mondiale. À Wuhan en Chine, point de départ de l'épidémie, étaient notamment présentes de nombreuses usines en lien à l'industrie automobile et électronique. Mise à l'arrêt à cause du coronavirus, la région reprend peu à peu son activité après autorisation du gouvernement chinois.
L'épidémie du coronavirus COVID-19 poursuit son expansion en Europe et a fortiori dans le monde. L'Italie a déjà déclaré l'état de quarantaine nationale, la France est au stade 2 et se prépare au stade 3 et les rassemblements de plus de 1 000 participants ont été interdits au niveau national jusqu'au mois d'Avril. Mais les organisateurs d'événements pourront-ils être assurés face aux pertes engendrées par le virus ?
La Cour d'appel de Paris a pris une décision exceptionnelle quant à la prévoyance des cadres en entreprise suite à une plainte d'un syndicat. Désormais, l'affectation du reliquat du 1,5 % cadres dans la prévoyance aux frais de santé est autorisé par la loi.
La nouvelle a déferlé en France : désormais, un chauffeur Uber est considéré comme un salarié et non plus comme un travailleur indépendant ou une micro-entreprise. Uber va donc devoir requalifier en contrat de travail le lien qui l'unit au chauffeur.
Apparu au début du mois de décembre 2019, le coronavirus COVID-19 continue d'étendre son influence sur le monde entier. 73 pays dont la Corée du Sud, l'Iran, l'Italie et la France sont déjà touchés. Face à l'ampleur de la situation, Bercy a déjà mis en place des mesures pour aider les entreprises. Mais quelles sont les mesures que ces dernières peuvent adopter pour limiter l'impact du virus ?
Il faut savoir que depuis le 1er janvier 2017, les employeurs sont dans l'obligation de dénoncer leurs salariés commettant une infraction au volant d'une voiture de fonction. Ces démarches de dénonciation n'ont pas toujours été faciles, mais ont été grandement simplifiées par certaines applications. Et si une entreprise ne procède pas à ces dénonciations, elle s'expose à des risques.
À l'heure actuelle, les risquent se durcissent dans le secteur professionnel. Les grands risques ont un coût de plus en plus élevé, la France a fait face à la révolte des Gilets Jaunes puis à la grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites. Alors que s'assurer contre les pertes d'exploitation sans dommages devient toujours plus capital, les assureurs rechignent à proposer des garanties réellement avantageuses.
L'impact du coronavirus COVID-19 s'est déjà fait ressentir dans le monde professionnel, que ce soit en Chine ou en France. Les entreprises multiplient les mesures de prévention et de protection face au virus. Et pour aider les sociétés françaises à traverser cette crise, le ministère de l'Économie et des Finances a prévu quelques mesures similaires à celles adoptées lors du mouvement des Gilets Jaunes ou de la grève interprofessionnelle survenue en décembre.
En plein contexte de la 57e édition du Salon International de l'Agriculture, une question reste en suspens : comment assurer la relève de la génération actuelle d'agriculteurs ? En effet, la moitié des agriculteurs seront en âge de partir à la retraite. La filière cherche donc à attirer les jeunes pour reprendre les exploitations. « L'agriculture vous tend les bras », ont choisi pour thème les organisateurs du Salon.
Cela fait plusieurs années que les gouvernements français de droite comme de gauche procèdent à des fusions de branches professionnelles. Depuis 2014 et a fortiori 2016, le processus s'est accéléré. Ainsi, le secteur de l'assurance pense lui aussi à ses fusions, voire même à une branche unique pour l'assurance professionnelle. Explications.
À l'ère du numérique, de nombreux corps de métiers digitalisent leurs activités. Alors, pourquoi pas digitaliser l'ordonnance médicale ? De fait, la prescription numérique fait déjà partir du plan Santé 2022 du gouvernement et est en phase de test dans trois départements. Mais au-delà de son utilité évidente, l'e-prescription pose quelques défis techniques.
Les courtiers en assurance et en crédit immobilier sont particulièrement agacés par certaines pratiques des banques autour de l'assurance emprunteur. Dans un contexte de taux de crédit très bas, les banques sont accusées de pratiques mettant en danger la libre concurrence et la liberté du consommateur.