Actualités de l'assurance professionnelle - Page 2

Pour les restaurateurs, un gel des primes d'assurances avait été obtenu via un ultimatum du ministre de l'Économie Bruno Le Maire. On pouvait s'imaginer que les autres secteurs touchés par la crise de Covid-19 demanderaient une mesure similaire ; ils n'en auront pas besoin, le ministre a annoncé que les cotisations n'augmenteraient pas en 2021 pour les secteurs suivants : culture, tourisme, sport, événementiel.
Avec cette deuxième édition du confinement, le marché auto destiné aux particuliers a connu une importante chute par rapport à l'année 2019. Néanmoins, le marché des flottes auto et véhicules professionnels semble rester relativement stable, avec un recul des ventes de 4,8 %. Et si vous êtes un professionnel et que vous possédez des véhicules, il faudra les assurer. Comparez les assurances flotte auto pour faire des économies !
La crise de Covid-19 a grandement entamé l'activité des restaurateurs. Par conséquent, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, a demandé le gel des primes d'assurances des restaurateurs aux assureurs d'ici le lundi 7 décembre prochain. Si les assureurs ne se conforment pas à cette demande, le gouvernement fera voter une nouvelle taxe à destination des assureurs dommages.
Le risque cyber est un enjeu toujours plus capital de notre société digitalisée. L'exposition des entreprises à ces risques est de plus en plus importante tel que l'a conclu Allianz Global Corporate & Speciality (AGCS) au sein de sa dernière étude. Et les cyber risques en lien avec les attaques provenant de l'extérieur coûtent très cher, il ne faut pas négliger les risques provenant de l'intérieur, encore plus nombreux.
La crise pandémique de Covid-19 a fortement secoué les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration. Les pertes d'exploitation engendrées par la crise ont attisé les tensions autour des contrats d'assurance multirisque professionnelle. Pour répondre aux besoins identifiés de ces secteurs, l'UMIH et Generali ont donc travaillé sur une nouvelle offre assurantielle.
Le mardi 24 novembre, le président de la Répubique Emmanuel Macron a exposé les dates d'un déconfinement progressif. Des décisions sont toutefois encore à prendre quant au télétravail. A priori, il ne sera plus imposé à 100 % lorsque les entreprises le peuvent. Le président du Medef Geoffroy Roux de Bezieux a indiqué qu'un télétravail « obligatoire quelques jours par semaine serait envisageable. Les négociations sont en cours avec les syndicats.
Le coût des indemnisations liées à la garantie pertes d'exploitation sans dommages dans le contexte de la crise sanitaire de Covid-19 pendant le confinement est estimé à 190 millions d'euros ; une somme que la MAAF ne compte plus couvrir à nouveau. Le mutualiste du groupe Covéa (MAAF, MMA, GMF) a donc décidé d'exclure cette garantie de tous ses contrats professionnels.
Cela fait déjà plus d'un an que les nouveaux PER (plans épargne-retraite) ont été commercialisés. Et ces derniers ont rencontré un certain succès, malgré la crise sanitaire et économique de Covid-19, qui a notamment constaté la fuite des Français de l'assurance vie.
Si cela n'est pas bien connu des entreprises, le risque routier est la première cause d'accidents mortels les concernant, d'après la dernière étude* du mutualiste MMA auprès de dirigeants de TPE et PME sur les cinq dernières années et dévoilée à l'occasion des Journées de la sécurité routière au travail.
Avec la pandémie de Covid, les différents confinements et le chômage partiel, les arrêts maladie de longue durée (plus de 30 jours) sont en forte hausse, remarque Malakoff Humanis au travers de sa dernière étude. Ces arrêts sont principalement dus à des troubles musculo-squelettiques (TMS) et troubles psychologiques. À l'inverse, le arrêts maladie de courte durée ont tendance à diminuer.
Dans les grandes villes, l'activité de coursier pour les entreprises de la « Food-tech » (Ubereats, Deliveroo, Just Eat...) est déjà très implantée. Mais avec « l'uberisation » toujours plus importante du marché et l'essor de la livraison en période de confinement, la concurrence est rude. Les salaires sont en baisse, l'activité est intense et les questions de statut font toujours débat.
Le jeudi 12 novembre, le Sénat a adopté un amendement précisant juridiquement l'encadrement de la pratique du sport en entreprise, à l'occasion de l'examen du budget de la Sécurité sociale. Avec cet amendement, la pratique du sport sera encouragée et facilitée pour les entreprises, pour des questions de santé et, corrélativement, économiques.
Whatsapp, Signal, l'option de conversation secrète sur Facebook, Viber... toutes ces messageries utilisent le chiffrement, un procédé de cryptographie informatique permettant de rendre impossible la compréhension d'un contenu sans en avoir la clé. Mais l'Union Européenne (UE) voudrait réglementer le chiffrement pour lutter contre le terrorisme. En d'autres termes, l'UE voudrait bénéficier de backdoors pour accéder aux conversations utilisant le chiffrement.
Avec les mesures de reconfinement, le télétravail est devenu « la règle » et non une option pour les entreprises pouvant l'appliquer, d'après les propos d'Elisabeth Borne, ministre du Travail. Mais que cela signifie-t-il réellement ? Quelles sont les obligations pour un employeur ? Les droits pour le salarié ? Que se passe-t-il en cas de refus de mettre en place le télétravail ? Assurlandpro.com répond à toutes ces questions.
Avec le reconfinement, les commerces jugés « non-essentiels » par le gouvernement ont été contraints à la fermeture administrative, mettant certains commerçants dans de grandes difficultés. Pour permettre à ces commerçants de maintenir leur activité, certains maires ont signé des arrêtés concernant leur ville. Toutefois, les préfecture sont rappelé que ces arrêtés étaient illégaux. Qu'en est-il ?