Actualités de l'assurance professionnelle - Page 107

Toute entreprise étrangère du bâtiment qui propose ses services sur le territoire français se trouve soumise aux obligations qui pèsent sur les entreprises nationales. Au nombre de ces impératifs figure notamment l’assurance garantie décennale.
 
Envie de fidéliser et de motiver vos salariés ? Le plus sûr moyen consiste à les associer aux résultats de votre entreprise. Trois dispositifs vous permettront sans aucun doute de satisfaire à cet objectif : l'intéressement, la participation et l'abondement. Revue de détails.
En prévision de la campagne 2011, vous avez souscrit une assurance récolte multirisque climatique pour vos grandes cultures et vous constatez des pertes de rendements importantes supérieures au niveau de la franchise. Le coupable ? La sécheresse. Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, contactez sans plus attendre votre assureur.
Publié le 12 mai 2011
L'assurance homme-clé ? Sous ce nom, qui vaut tant pour un homme que pour une femme, se cache un personnage d'une importance toute stratégique pour l'entreprise. S'il venait à disparaître ou était incapable d'assumer ses fonctions, le préjudice financier subi par l'entreprise pourrait être considérable. Coup d'éclairage.
Il suffit parfois qu’un sinistre survienne pour que votre activité professionnelle et votre chiffre d’affaires en pâtissent. C’est pourquoi il est fortement conseillé de souscrire une assurance spécifique. Son nom ? L’assurance perte d’exploitation. Explications.
Dans le cadre de leur activité, les entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTP) font souvent appel aux services d'apprentis. En règle générale, ces derniers poursuivent leurs études en parallèle. Avec un pied à l'école et l'autre en entreprise, à quoi peut bien ressembler le régime d'assurance de l'apprenti ?
Nous évoquions récemment le risque représenté par la conduite automobile dans le cadre d’une activité professionnelle – voir notre article Le risque routier en entreprise en débat. Or, l’on apprend aujourd’hui que l’Assurance maladie va faire dans la prévention en participant à l’achat d’un véhicule utilitaire.
Né en 2003, le plan d'épargne pour la retraite collective (PERCO) a gagné une place de choix dans le cœur des entreprises et des salariés. Il faut dire aussi que ce dispositif permet d'épargner pour la retraite tout en profitant d'avantages fiscaux et sociaux. Rien d'étonnant donc à ce que le nombre de salariés adhérents aient bondi de 27 % l'an dernier.
Si vous avez décidé de vous passer des services d'un professionnel pour vous improviser constructeur, n'oubliez pas de vous assurer. Il vous faudra effectivement souscrire une assurance dommage ouvrage. Sont concernés les promoteurs immobiliers, les syndicats de copropriété ou encore les architectes.
Entrepreneurs, si vous vous trouvez à Dreux le 13 mai prochain, profitez-en pour faire un tour à l'Hôtel Dieu. De 11 heures à midi, se déroulera une table ronde sur le thème « Responsabilité civile et responsabilité pénale de l'entreprise, de l'encadrement et des salariés face au risque routier professionnel. » Tout un programme !
L'enquête diligentée par Novethic, centre de recherche et filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, ne laisse que peu de place au doute. Concernant le marché de l'Investissement Socialement Responsable (ISR), elle témoigne de son excellente tenue avec un essor de l'épargne salariale.
Si vous êtes auto-entrepreneur, vous avez droit à une couverture sociale. Du  fait de votre statut, vous pouvez opter pour le régime micro-social. Vos cotisations sociales dépendront alors du chiffre d’affaires réalisé. 
Le constructeur peut voir sa responsabilité engagée à deux moments-clés. Ainsi, elle peut aussi bien être recherchée au cours des travaux qu’une fois que ces derniers ont été achevés au moment de la livraison. Moralité : mieux vaut prévenir et se couvrir en souscrivant une assurance garantie décennale.
Secrétaire d'État chargé du Commerce et de l'Artisanat, Frédéric Lefebvre s'est récemment rendu à Nantes pour échanger avec les artisans du bâtiment en présence de Patrick Liébus, président de la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb). Retour sur une rencontre riche d'enseignements.
S'ils bénéficient d'une mutuelle santé obligatoire grâce à leur entreprise, les salariés peuvent la conserver une fois le moment de la retraite arrivé. Pourquoi ? L'assureur de l'entreprise est en fait obligé de leur proposer le maintien de leur couverture santé. Une proposition qui peut paraître séduisante.