Auto-entrepreneur : de la fusion dans l'air

Un site de la société
Actualité de l'assurance professionnelle > auto entrepreneur > Auto-entrepreneur : de la fusion dans l'air

Actualités de l'assurance pour les auto entrepreneurs

Auto-entrepreneur : de la fusion dans l'air

Publié le 11 mai 2012
mains-poignee
L’heure est à la fusion dans le monde des auto-entrepreneurs ! Le MAEF n’est plus, remplacé par la FEDAE qui, à l’issue de cette fusion, devient la première association représentative des auto-entreprises en France. Une manière de peser dans le débat.

Auto-entrepreneur : la FEDAE, première association représentative de l’auto-entrepreneuriat français

Mercredi 9 mai 2012. Grégoire Leclercq et Cyrille Darrigade se sont mis d’accord. 

Respectivement président de la Fédération des Auto-Entrepreneurs (FEDAE) et président du Mouvement des Auto-Entrepreneurs (MAEF), ils ont décidé de procéder à la fusion des deux organisations.

Concrètement, le MAEF disparaît et se trouve remplacé par la FEDAE qui, par le nombre, devient la première association représentative des auto-entrepreneurs en France

Auto-entrepreneur : une fusion pour peser

Dans une déclaration commune, Grégoire Leclercq et Cyrille Darrigade considèrent : « Depuis l’édition du livre blanc pour défendre le régime de l’auto-entreprise, nous avons une vision commune. Demain, nous voulons peser auprès des pouvoirs publics, former et encadrer nos adhérents. Pour y parvenir, nous comptons sur la dynamique et la force de notre rassemblement ». 

À noter qu’à la faveur de cette fusion, Cyrille Darrigade est devenu vice-président de la FEDAE en charge des délégations régionales et des relations avec les médias.


L’œil d’Assurlandpro.com : parce qu’un auto-entrepreneur assuré en vaut deux, utilisez un comparateur d’assurance auto-entrepreneur pour trouver votre bonheur avec une formule adaptée à votre budget ainsi qu’à vos besoins.


Source : Site officiel de la FEDAE

Rédigé par

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction