Assurance auto entrepreneur : comparateur assurance auto entrepreneur - devis assurance entrepreneur

Un site de la société

Assurance auto entrepreneur

Assurance auto entrepreneur : Remplissez ce formulaire d'assurance et choisissez le produit de votre choix. Comparez en détail les devis des assureurs spécialisés en fonction de vos besoins et de votre budget.

Quel type d'assurance recherchez-vous ?
Votre secteur d'activité
Titre
Prénom
Nom
Fonction
Adresse
Code postal
Commune
Email
Téléphone
Vous souhaitez être appelé de préférence le
Horaire d'appel souhaité
Les informations que vous avez saisies seront communiquées à nos partenaires, afin qu'ils puissent vous faire parvenir leurs meilleures offres. Le fichier de la société Assurlandpro contenant ces informations nominatives a fait, conformément à la loi, l'objet une déclaration auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978).
Si vous souhaitez exercer ce droit, adresser votre demande à la société : Assurland, 16 rue Médéric - 75017 Paris
Assurlandpro, leader de la comparaison d'assurance pour les auto entrepreneurs
Assurlandpro est le site d'assurances professionnelles pour les autoentrepreneurs le plus fréquenté en France. Inventeur du concept de comparaison d'assurances professionnelles en ligne, Assurlandpro interroge en quelques minutes son panel de partenaires assureurs, parmi les plus grandes marques françaises. Vous êtes ensuite rappelé par les assureurs qui répondront à votre demande. Vous pouvez aussi recevoir gratuitement les devis d'assurance afin de prendre le temps de les comparer.
Un auto-entrepreneur, c'est quoi ?
L'auto-entrepreneur peut se définir comme toute personne physique désireuse d'exercer à titre principal ou secondaire une activité de nature commerciale ou artisanale.

Au-delà de cette définition, le régime de l'auto-entrepreneur désigne une réalité faite de chiffres.

En vigueur depuis le 1er janvier 2009, ce régime concerne la personne qui crée ou possède déjà une société artisanale, commerciale ou libérale relevant de la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse (Cipav). Cette entreprise doit également être soumise au régime fiscal de la micro-entreprise avec, pour 2011, un chiffre d'affaires inférieur à :
- 81 500 euros hors taxes (HT) pour une activité d'achat et de revente
- 32 600 euros HT pour une activité libérale, de prestations de services et les professions libérales.
L'assurance Responsabilité civile professionnelle est-elle obligatoire pour les auto entrepreneurs ?
Tout dépend ici de l'activité exercée. Car, il existe des assurances obligatoires comme la garantie décennale  pour les métiers du bâtiment. Pour savoir si votre activité se trouve soumise à une telle obligation, sollicitez la chambre des métiers ou la chambre du commerce et de l'industrie.

 Même si votre auto-entreprise échappe à ce type d'obligations, il peut toutefois être pertinent de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle car, du fait de votre statut, vous serez considéré comme responsable des dommages causés par votre personne, vos locaux, votre matériel professionnel et les objets que vous vendez, fabriquez, réparez ou installez.

A LA UNE de l'assurance auto entrepreneur

Il y a quelques semaines, le Conseil de gouvernement marocain a adopté trois projets de décret d’application relatifs au régime de l’auto-entrepreneur qui ont permis d'en préciser les limites et conditions. Coup de projecteur.
LIRE LA SUITE
Selon les dernières données chiffrées dévoilées par l'URSSAF, les auto-entrepreneurs ont été plus nombreux en Lorraine en 2013. Etat des lieux.
LIRE LA SUITE
Alors qu'il était récemment l'invité de France Info, Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, a évoqué diverses pistes de réformes économiques parmi lesquelles une nouvelle réforme du statut...
LIRE LA SUITE
Vous êtes auto-entrepreneur et vous cotisez pour bénéficier d’un congé maternité ou maladie. Toutefois, il faut savoir que le bénéfice d'un tel congé est désormais soumis à certaines conditions. Coup de projecteur.
LIRE LA SUITE